Juin 2019

Mission COBRA, objectif recrutement.
Avec Havas Paris, l’armée de l’air mise
sur le gaming

DEPUIS 3 ANS L’ARMÉE DE L’AIR ET HAVAS PARIS INVESTISSENT LES NOUVELLES FORMES D’ÉCRITURE POUR SÉDUIRE LES MOINS DE 30 ANS. ​APRÈS LES PODCASTS ET LA BANDE DESSINÉE, LE GAMING PERMET DE RACONTER ET AUSSI DE FAIRE VIVRE LES HISTOIRES D’AVIATEURS. L’OBJECTIF : RECRUTER PLUS DE 3 500 JEUNES DANS L’ANNÉE.

Télécharger l'ensemble des contenus
Partager sur :
Pendant une dizaine de minutes, Mission COBRA place l’utilisateur aux commandes d’un hélicoptère pour assurer une mission de sauvetage au cœur de l’Afrique.
 
Un format ludique en phase avec les habitudes des moins de 30 ans :
L’enjeu du recrutement est primordial pour l’armée de l’air qui cherche 3 500 jeunes de 16 à 30 ans chaque année. La réalité augmentée sur mobile permet de proposer une expérience immersive à une cible fan de gaming. Pour Julien Menez, partner chez Havas Paris : « Les formats de contenu évoluent constamment et nous poussent à nous réinventer en permanence. Pour notre client, nous avons fait la jonction entre l’usage croissant du jeu sur mobile et l’univers singulier de l’armée de l’air ».
 
Un format expérientiel pour présenter la diversité des métiers de l’armée de l’air :
L’armée de l’air regroupe plus de 50 métiers : agents bureautique, conducteurs grands routiers, fusiliers commandos de l'air ou encore mécaniciens avioniques. « Le terme « aviateur » regroupe tous les métiers relatifs à l’armée de l’air, et les recrutements ne concernent pas seulement ceux de pilote et de mécanicien navigant. Ce nouveau format démontre l’intensité de nos missions opérationnelles et met nos valeurs à l’honneur : le respect, l’intégrité, le service et l’excellence », explique le colonel Recolin-Blardon.
 
Un format innovant et adapté aux nouvelles pratiques. 
La web app permet de jouer sans avoir à télécharger d’application. En effet, 66 % des consommateurs téléchargent moins de deux applications par an1. Havas Paris et l’armée de l’air se sont donc associés à Blinkl, une start-up nantaise hébergée à Station F. Vincent Marin, l’un des fondateurs, résume ainsi l’ambition de Blinkl : « Une innovation technologique au service d’expériences simples et engageantes, avec une véritable exigence artistique ».
 

Photos

Téléchargez ou partagez les photos

armeedelairMissionCOBRA1-png
Partager sur :
armeedelairMissionCOBRA2-png
Partager sur :
armeedelairMissionCOBRA3-png
Partager sur :
armeedelairMissionCOBRA4-png
Partager sur :

Documents

Téléchargez les documents

CP Havas Paris x armée de l'air MissionCOBRA
Contact presse

Contacts

Annabelle Rousseau, service presse

06.75.29.11.71

Et après ?
Voir notre Newsroom

HAVAS PARIS
Scroll for more